Les perruques, pour mieux vivre son cancer

Les chimiothérapies s’accompagnent souvent d’une perte des cheveux, qui peuvent souvent affecté le moral d’une personne atteinte du cancer.

Pour palier à cette alopécie, l’utilisation de perruques est très apprécier car elle permet en partie de masquer cette perte de cheveux.

Où acheter des perruques pour le cancer ?

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Perruque aux cheveux naturels

Perruque aux cheveux naturels

La perruque est disponible dans un très grand nombre de point de vente :

  • grands magasins
  • salons de coiffure
  • pharmacies…

Afin d’aider les malades à trouver des points de vente de qualité et qui répondent à leurs besoins, l’Institut National du Cancer sur son site web, www.e-cancer.fr, a établie une liste des revendeurs qui respectent la charte concernant la vente de perruques.

Les magasins qui y souscrivent s’engagent à respecter des principes tant au niveau de l’accueil, que de la présentation des produits ou du service après-vente.

Le marché de la perruque est en pleine expansion et sa spécialisation aussi en effet d’après une étude de l’Institut National du Cancer en 2010 78% des femmes qui ont perdu leur cheveux ont achetés une perruque dont 75% dans des boutiques qui sont présentes dans la charte.

La perruque pour le cancer est-elle remboursé ?

La perruque est prise en charge par l’assurance maladie lors de cancer, mais pas intégralement, en effet on constate que le prix moyen d’une perruque selon l’Institut National du Cancer est compris entre 350 et 500 euros alors que la prise en charge par l’assurance maladie est de 125 euros.

Une part importante du financement de la perruque est donc à la charge
des clients.

Certaines mutuelles offrent une prise en charge complémentaire, il est donc très important pour les personnes atteintes d’un cancer de se renseigner auprès de sa mutuelle si elles disposent d’une aide pour baisser le coût de cet achat conséquent.

La perruque une libération ?

Perruque pour couvrir les pertes de cheveux

Perruque pour couvrir les pertes de cheveux

Il est certain que la perruque permet de mieux vivre son cancer pour les personnes atteintes.

En effet elle a pour but notamment de se reconstruire car elle apporte une meilleure qualité de vie, en effet certaines personnes vivent très mal leur perte de cheveux. Le syndrome de la  » boule à zéro «  existe réellement et la perruque permet de l’éviter.

Le fait de se reconstruire physiquement en se sentant mieux dans sa peau permet aussi de se sentir mieux mentalement car comme on le sait dans notre société une part importante est donné au regard des autres.

Dans la plupart des cas la perruque permet donc de donner de la force à celui qui la porte, car en quelques sortes cela lui permet de cacher son cancer aux yeux de certaines personnes qui le savent pas.

La perruque est donc une libération pour les personnes atteintes d’un cancer, car cela lui permet de retrouver une meilleur apparence physique qui permet de se sentir mieux et en quelques sortes de ne pas voir les ravages d’un cancer sur son corps.

Pour une femme le fait de porter une perruque est quasiment systématique lors de cancer, en effet la chevelure est un atout esthétique très important pour la femme qui va donc trouver dans la perruque une solution pour se réintégrer dans la société due au regard des autres mais aussi dans le monde du travail.

Le choix de la perruque est aussi très important, car en effet il ne faut pas se sentir mal à l’aise avec sa nouvelle coupe.

Il est donc conseillé d’aller rencontrer un spécialiste des perruques avant la perte des cheveux pour qu’il puisse tenter de reconstituer la couleur des cheveux à l’identique pour qu’aucun changement trop brutal ne s’opère entre l’ancienne coupe du client et sa nouvelle perruque.

On peut donc dire que la perruque est un élément fondateur dans le fait de se sentir mieux chez les personnes atteintes du cancer, car elle leur permet de retrouver une apparence physique plus attractive surtout pour les femmes pour qui la perte de leur féminité peut-être une cause d’un malaise profond.

Ajouter un commentaire