Perruques aux cheveux naturels

Actuellement, le perruque naturelle devient de plus en plus populaire.

Histoire de la perruque naturelle

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Perruque aux cheveux naturels

Perruque aux cheveux naturels

On commence à porter la perruque dés l’Antiquité. Elle servait à l’époque à masquer une importante calvitie mais aussi à coïncider avec à un code vestimentaire ou encore pour certains, comme de nos jours, à se déguiser.

Devenant aussi un objet fonctionnel à une époque où les conditions d’hygiène étaient redoutables, la population rasée, s’en servait dans le but de se protéger des infections capillaires.

Elle disparaissait en Europe occidentale pour revenir à la mode au XVI ème siècle avec l’arrivée au pouvoir de Louis XIII qui l’avait considérée comme étant un symbole de statut social vers 1620. La coutume perdurera jusqu’à la Révolution française.

En Angleterre, la reine Elizabeth I avait donné un sens à son utilisation en portant une perruque rousse et bouclée en référence aux cheveux  » à la romaine « .

C’est au XVII ème siècle que son usage a connu son plus fort succès. Tout prétendant qu’il soit magistrat, militaire, prêtre ou marchand souhaitant se faire passer pour gentilhomme devait se munir du précieux accessoire.

Enfin, au XVIII ème siècle, elle devenait plus formelle et fut adoptée par diverses professions comme faisant partie intégrante de l’uniforme.

De nos jours, elles servent encore aux hommes de lois en Angleterre.

Fabrication d’un produit de qualité

La perruque est conçue par un perruquier à l’opéra ou au théâtre dans l’optique de donner un aspect réaliste à celui qui la porte. Autant au toucher que visuellement, le produit doit satisfaire les sens de par son authenticité.

La perruque est façonnée à partir de cheveux naturels dans le but de faciliter leur coiffe et la rendre résistante aux fortes chaleurs.

On prend le temps de mesurer les dimensions et le volume de la tête destinée au port de la perruque pour établir un patron en cellophane correspondant.

On fabrique à partir de ce patron, qui servira de moule, un bonnet en tulle afin d’y implanter le cheveu. Ce dernier est alors pesé, démêlé puis mélangé à d’autres tons avant de procéder à son implantation. Le perruquier assure alors son entretien en cas de parties dégarnies.

Considéré comme un produit « haut de gamme » en raison des exigences nécessaires à sa conceptualisation et sa fabrication, on peut dire qu’il repose sur une garantie qualitative affirmée.

Les avantages d’un produit naturel

Comme la plupart des coiffeurs de l’industrie du septième art l’affirment, les possibilités de travailler une chevelure naturelle sont multiples.

Contrairement à un produit synthétique ou certaines manipulations sont impossibles voir dangereuses ( peu malléable et risque de fonte au contact du fer à lisser ) le cheveu naturel, quant à lui, peut :

  • être coloré
  • lissé
  • bouclé

Presque invisible en raison de son look entièrement naturel, il peut :

  • être coupé
  • subir un shampoing sans aucune dégradation
Perruque courte

Perruque courte

Comme évoqué précédemment, le naturel de ce produit se distingue de l’industriel quant à son rendu visuel cinématographique. Une perruque naturelle sera souvent préférée à une synthétique en raisons de :

  • la densité
  • la brillance
  • le dégradé des tons qu’elle émet

Les inconvénients d’un produit naturel

L’entretien de cheveux naturels est bien plus important que celui de cheveux synthétiques :

  • des baumes doivent être appliquées pour sa bonne conservation
  • sa coiffe doit être effectuée de façon délicate afin de ne pas abîmer le cheveu

Il est par conséquent moins « pratique » de par sa fragilité pour les plus amateurs.

Cependant, c’est surtout l’aspect financier qui entre en compte dans ce cas de figure. En effet, si l’on compte sur la qualité d’un produit de ce type, un budget supérieur est à prévoir. La perruque naturelle doit toujours être préparée en amont.

On la métamorphose par :

  • son lavage
  • sa coiffe
  • sa coupe d’un état brut ( à l’achat ) à son aboutissement fidèle au personnage ( de théâtre, cinéma ou autre ) ou au désir du client

Ajouter un commentaire