Une perruque de taille

C’est à l’occasion du salon parisien Kidexpo que l’un des jouets les plus mondialement connus a nécessité un travail titanesque : expédition au cœur de la création de la chevelure de Barbie.

En plus de proposer son habituel choix de nouveauté et de découverte en matière de jouet, le salon dédié aux familles mais surtout aux enfants a marqué les esprits plus que d’ordinaire grâce à une jolie blonde.

En effet, sur l’ensemble des 20 000 m² de la surface d’exposition du parc de la Porte de Versailles, Mattle a mis l’accent sur l’une de ses créations : Barbie.

Barbie

Barbie

Ainsi, la société américaine de jouet et de jeux qui commercialise sa poupée depuis 1959 en faisant rêver bon nombre de petites filles, confirme sa position hégémonique de grand du jouet en installant à son stand dédié une poupée de 5 m de haut.

Ce projet permet donc d’offrir une visibilité que bien des directeurs de communication recherchent : en plus de cette grande visibilité (symbolique comme physique), cette Barbie ne finit pas de faire parler d’elle puisqu’elle est coiffée de la plus grande perruque du monde.

Laurent Caille à la tête du projet Barbie

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

De par la grande taille de la poupée, le processus de création de cette perruque a demandé de grandes prouesses techniques qui jusque-là n’étaient réservé qu’au monde des grandes productions.

Pour mettre en place et gérer ce projet pharaonique, la marque a fait appel au grand chef coiffeur perruquier, Laurent Caille.

Maître perruquier habitué à la scène, au cinéma comme au théâtre, l’artiste est reconnu dans le métier depuis ses débuts en 1987 et vous avez déjà dû voir plusieurs fois son travail car de nombreuses productions ont déjà fait appel à lui.

  • films (Marie-Antoinette de Sofia Coppola, Danny the dog de Louis Leterrier ou encore Banlieue 13 de Pierre Morel)
  • haute couture (Dior, Louis Vuitton, Eric Bompard)
  • émissions télévisuelles (Nulle Part Ailleurs pour les personnages d’Antoine de Caunes et José Garcia, Les enfants de la télé d’Arthur ou Solidarité Toulouse avec Michel Drucker), publicités (Suzuki, Twix, Citroën,…)

Rien ne résiste à Laurent Caille puisqu’il a également travaillé sur différents clips vidéo pour des grands noms de la musique comme

  • Mylène Farmer sur le morceau A quoi je sers ?
  • ou encore le groupe Europe sur le clip de Prisonners in Paradise.

Une perruque hors normes

Comme dit précédemment, notre poupée est bien loin de ces quelques centimètres habituels : avec un tour de tête de la taille d’un français moyen, le travail capillaire qu’attendait Laurent Caille et son équipe était colossal.

Laurent Caille

Laurent Caille

En bref, Barbie pour l’exposition kidexpo de 2012, c’est :

  • un tour de tête de 1,71 mètre
  • une surface de bonnet intérieur de 3 mètres carrés
  • une longueur de 2,50 mètres de cheveux

Pour la réalisation de cette parfaite perruque blonde, presque 500 heures de logistiques et de développement ont été nécessaire pour la mise en place du projet auxquelles s’ajoutent plus de 200 heures d’implantation manuelle : mettre en place plus de 6 kilos de cheveux synthétiques n’est pas une mince affaire.

Barbie s’offre même le luxe d’une quarantaine d’heures de travail rien que pour :

  • la pose
  • le coiffage
  • les dernières finitions de son immense perruque

L’équipe de Laurent Caille a donc su mettre à profit une expérience riche aux multiples facettes au service du salon parisien le plus connu des enfants, pour l’un des jouets les plus connus du monde faisant ainsi d’une perruque, un potentiel record du monde.

Si toutefois le titre de « plus grande perruque du monde » n’est pas officiel pour le Guiness Book des records, il l’est pour l’artiste et les millions de spectateurs de l’édition 2012 de Kidexpo.

Ajouter un commentaire